Trenet, c'est beaucoup plus que Trenet...
Témoin exalté du XXe siècle, il naît en 1913, traverse l'insouciance des années folles, les espérances du Front populaire, l'effervescence du jazz, les errances lumineuses avec Cocteau et Max Jacob, les souffrances de la Seconde Guerre mondiale, l'innocence retrouvée des années cinquante, les outrances des yéyé, jusqu'à son retour triomphal dans les années quatre-vingt. Chapeau fétiche sur une bouille d'incorrigible gamin, immuable œillet rouge à la boutonnière, Charles Trenet restera à jamais l'éternel jeune homme qui brûla les planches de l'A.B.C. en 1938.
Monstre sacré du music-hall, Charles Trenet représente pour de nombreuses générations de chanteurs, de compositeurs et surtout d'auditeurs, le père de la chanson française. " Trenet, déclarait Gainsbourg, c'est le crooner idéal français et magique de ma jeunesse. " Quant à Renaud : " J'aime les mélodies, j'aime les arrangements, j'aime la voix, j'aime les textes, l'humour, la poésie, le swing... Tout ! Trenet, j'adore ! "
Cette réédition complétée et remise à jour, fait un point définitif sur le précieux héritage que laisse ce poète-chanteur désormais inscrit au Panthéon des arts populaires.